Pierre Auville

Profil

Pierre Auville est né au Havre en 1968. C’est  un « self made artist ». Adolescent, il peint au spray dans l’espace urbain et suit des cours d’arts plastiques. Diplômé de Sciences Po, il a été journaliste avant de s’engager dans la la Marine Nationale.

Inspiré dans ses voyages par les murs graffés et leurs cassures, ils deviennent son support, comme des morceaux qu’il aurait empruntés au mur de Berlin. 

Il coule sa matière dans des moules préalablement sculptés. Et c’est avec des micro-explosions qu’il fait réapparaitre les structures métalliques, les cassures, car rien ne doit paraitre artificiel. Son œuvre se transforme, le matériel extérieur, brut, pigmenté, devient intérieur.

« J’ai tout de suite aimé le dosage entre Pop et Street Art, l’utilisation du ciment léger comme matière surface. Je l’imagine dans le futur travaillant sur des œuvres monumentales qui pourront migrer, de nouveau, de l’intérieur vers l’extérieur. » Eric Landau. 

 

 

Biographie

Pierre Auville est un artiste français né en 1968 au Havre qui vit et travaille à Paris.

Etudes :

Auville a étudié les sciences politiques ainsi que l'histoire de l'art pour finalement suivre des cours d'arts plastiques en cours du soir et en atelier d'artiste pendant des dizaines d'années.
Sa formation artistique c'est d'abord faite sur le tas, en peignant des planches à voiles et des coques de bateaux, des casques de moto, puis en intervenant dans l’espace urbain en peignant murs et bitume, avec une préférence pour les supports exposés à l’usure du temps.

Parcours professionnel :

Auville a exploré de nombreux domaines avant de se consacrer pleinement à la création plastique : journaliste, officier dans la Marine Nationale, en passant par les services d'urgences hospitalières et les postes de direction dans plusieurs industries métallurgiques, il côtoie maint environnements peuplés de surfaces et matériaux radicalement différents qui vont nourrir son inspiration. Ainsi, pendant une vingtaine d'années, il va explorer de nombreuses possibilités avant de se tourner définitivement vers les matériaux de construction comme le béton, l'acier ou le ciment, en raison de leur polyvalence.

Inspirations :

Sa démarche artistique est nourrie de l’observation de peintures rupestres, comme celles de Lascaux qu’il visita enfant, des routes de béton de régions caniculaires comme le sud-ouest des Etats-Unis, ainsi que des blockhaus abandonnés du Mur de l’Atlantique.
Le vocabulaire artistique de Pierre Auville emprunte principalement à l’abstraction géométrique, à l’Arte Povera et au Street Art.

Caractéristiques de son travail :

Son travail est une recherche du moment où la couleur et les matériaux fusionnent et retournent à leur essence minérale originale. Utilisant des techniques issues de la construction et du nautisme, il applique le ciment sur des panneaux de mousse à haute densité pour réaliser des œuvres de 1 à 8 mètres carrés. Les couleurs sourdes de ses œuvres proviennent du ciment lui-même, dans lequel il n’incorpore aucune résine chimique afin d’en conserver les caractéristiques minérales. Il obtient une large palette de blancs cassés, de beiges, de verts et de gris en fonction du lieu et de la saison de production du ciment et en ajoutant des pigments minéraux comme la poudre d’ardoise ou de graphite. Les couleurs vives qu’il utilise parfois sont généralement des acryliques ou des pigments projetés alors que le ciment est en cours de séchage, ou bien des aérosols qui sont ensuite érodés. Ses réalisations sont fréquemment érodées, creusées, scarifiées ou polies à l’aide de différents abrasifs mécaniques (laine d’acier, papier de verre, grattoirs …) et par des lessivages intensifs. Une fine couche de vernis est ensuite appliquée, pour assurer la protection des matériaux sans en altérer l’aspect.

Actualités

Presse

Vidéos

New artworks

Il n'y a pas encore d'œuvres ici