« On me demande souvent d’expliquer les raisons pour lesquelles je me suis mis à peindre. Un de mes livres – édité, publié, distribué – a été interdit à la vente. Il a été retiré des librairies, des FNAC, des Virgin... J’ai assisté à une scène gare de l’Est : des types prennent mon livre des mains de lecteurs et le rangent dans des cartons. Terminé. Cela a été un déclic. Interdit d’écrire, il me fallait trouver un ressort. Au cœur d’une affaire d’Etat, balancé entre les mensonges des uns et les pressions des autres, mon histoire personnelle prenait au printemps 2006 une tournure si complexe, qu’aucun article, aucun livre, aucun film ne pouvait, à mes yeux, la restituer. La rendre intelligible. Tout cela – ce cirque médiatique, ce barnum judiciaire, ce délire financier, cette tragicomédie politique – devenait si improbable, si intéressant, qu’il fallait m’élever, prendre du recul. Je savais que le temps jouait pour moi.

L’ art évite les palabres inutiles. Tout est sur la toile. Tout est sur la toile, surtout ce qui n’y est pas. J’ai commencé par imprimer des listings bancaires – ceux de Clearstream – sur des toiles. Puis j’ai écrit sur ces listings. La confrontation de ces deux univers – le langage froid et numérique de l’argent, mon écriture rageuse ou hésitante – créait une émotion doublée d’un paradoxe. C’était le début. L’intuition. Mon histoire quittait le champ politique pour devenir artistique. Des formes, des personnages, des couleurs ont fait leur apparition. Mes premières toiles sont les pièces d’un puzzle géant qui esquisse une représentation du pouvoir de la finance. De mon combat en principe perdu d’avance. J’ai ensuite eu ma période « Junk ». J’ai utilisé des matériaux de récupération, des fragments de carnets personnels, des photos, des articles déchirés, les transformant, inscrivant mes codes et mes histoires sur des images du monde. J’ai poursuivi mes recherches sur une matière plus cérébrale, plus intime : le cortex. Puis je suis revenu à « mes plans ». Cette obsession que je poursuis de mettre le monde en équation. Un fond noir. Des cases blanches. Des mots blancs. Des signes. Des traces. Des pensées.


Petit, je crayonnais dans les marges de mes cahiers, ensuite, le journalisme et l’écriture ont occupé tout le terrain. Mon premier ingrédient, ce sont les mots, leur texture plus que leur sens immédiat. Ma matière c’est le journalisme, l’enquête, la finance, la vie politique, le pouvoir, la solitude, la détresse, la mémoire, nos renoncements, nos espoirs, l’avenir. Une matière hyper contemporaine. M’enfermer à intervalles réguliers entre les quatre murs d’un atelier, mettre en place mes châssis, noircir de grandes toiles blanches, faire glisser mes craies grasses sur ce noir, choisir une couleur, évaluer l’épaisseur d’un trait, imaginer des personnages, des phrases, des associations - en un mot peindre- est désormais devenu pour moi une nécessité. Ce qui me plaît aussi c’est que certains collectionneurs, notamment chinois ou brésilien, emportent mes toiles et ne savent rien de tout cela. Ils aiment. C’est tout. »


Denis Robert

ROMANS

Chair Mathilde, Editions Bernard Barrault, 1991

Je ferai un malheur, Editions Fayard, 1995

Notre héros au travail, Editions Fayard, 1997

Tout va bien puisque nous sommes en vie, Editions Stock, 1998

Le Bonheur, Editions Les Arènes, 2000, Pocket, 2001

Une ville, Editions Julliard, 2003

Le Milieu du terrain, Editions Les Arènes, 2005

La Domination du monde, Editions Julliard, 2006, Pocket, 2007

Une affaire personnelle, Editions Flammarion, 2008

Dunk, Editions Julliard, 2009

Vue imprenable sur la folie du monde, Editions Les Arènes, 2013


ESSAIS

Pendant les "affaires", les affaires continuent, Editions Stock, 1996, le livre de Poche, 1998

La Justice ou le chaos, Editions Stock, 1996, le livre de Poche, 1998

Deux heures de lucidité : entretien avec Noam Chomsky (avec D. Robert et W. Zarachowickz), Editions Les Arènes, 1999

Révolte.com, Editions Les Arènes, 2000

Révélation$, Editions Les Arènes, 2001

La Boîte Noire, Editions Les Arènes, 2002

Clearstream, l'enquête, Editions Les Arènes-Julliard, 2006

Mémoires d'un rat, au coeur de l'affaire Villemin, Editions Hugodoc, 2006

Tout Clearstream, Editions Les Arènes, 2011


COLLABORATIONS

Portrait de groupe avant démolition, texte de D. Robert sur des photos de R. Taesch, Editions Stock, 1997

Journal intime des affaires en cours, scénario avec Philippe Harel, Editions Stock, 1998

Yvan et la banquière, scénario de bande-dessinnée avec dessins de Thomas Clément, Editions Dargaud, 2005

Dominations, livre de Kombart et de peintures, avec Philippe Pasquet, Editions Hugodoc, 2006

Ecrit et joue avec la Compagnie Trait de ciel " Thierry Bae a disparu ", 2007-2008


FILMOGRAPHIE

Journal intime des affaires en cours, 1998

Le cahier, 2000

Les dissimulateurs, 2001

Histoire clandestine de ma région, avec Gilles Cayatte, 2001

L'Affaire Clearstream racontée à un ouvrier de chez Daewoo, 2003

Citizen J, 2011

Le dernier vol du Lancaster, Citizen Films, 2013

Triche industrielle, Citizen Films, 2013

Journaliste 2.0, Citizen Films, 2013

Florange, dernier carré, Citizen Films, 2013

Les Munch, soudés à jamais, Citizen Films, 2013

JRC-ITU, films pour la Commission Européenne, Citizen Films, 2013

Le Voyage de Noémie, Citizen Films, 2013

(François) Cavanna, avec Nina Robert, Citizen Films, 2015


EXPOSITIONS

Denis Robert expose en permanence à la Galerie W depuis 2008. Régulièrement des installations de grande ampleur lui sont consacrées.

Rebond, Galerie W, Paris, octobre 2008

Slick '08 (Foire off de la FIAC), Galerie W, Paris, octobre 2008

Je ne dirai plus de mal de Clearstream (Punition à copier sans foi), Cabinet d'Avocats Tricaud-Traynard, Paris, mars 2009

Ma matière, ce sont les mots, Festival du Mot, 2009, La Charité sur Loire, mai 2009

Junk, Galerie W , Paris, octobre 2009

Slick '09 (Foire off de la FIAC), Galerie W, Paris, octobre 2009

Chic Art Fair '10 (Foire off de la FIAC), Galerie W, Paris, octobre 2010

Un type avec un regard d'artiste sera toujours plus fort qu'une multinationale, Galerie Michel Miltgen, Luxembourg, juillet 2011

Focus Denis Robert , Galerie W, Paris, juin 2012

Money Time, Galerie W, Paris, mai 2014

Hors-Champ, Galerie W, Paris, janvier 2015


ADAPTATIONS

Bande dessinée 

Dunk Tome 1, avec Franck Biancarelli, Editions Dargaud, 2013

Dunk Tome 2, avec Franck Biancarelli, Editions Dargaud, 2014


Film

Le Bonheur, réalisé par Fabrice Grange, adapté du roman éponyme de Denis Robert, 2013


BIOGRAPHIE

Bande dessinée

L'affaire des affaires Clearstream (Tome 1, L'argent invisible), Editions Dargaud, 2009

L'affaire des affaires Clearstream (Tome 2, L'enquête), Editions Dargaud, 2009

L'affaire des affaires Clearstream (Tome 3, Manipulation), Editions Dargaud, 2011

L'affaire des affaires Clearstream (Tome 4, Justice), Editions Dargaud, 2011

L'affaire des affaires Clearstream (L'Intégrale), Editions Dargaud, 2015 [720 pages] 


Film

L'Enquête, Long-métrage de Vincent Garenq, avec Gilles Lellouche, Charles Berling ... Nord-Ouest Production. Mars Distribution, 2015